Tels les millions de téléspectateurs devant leur télé le 21 juillet 1969, nous étions aussi devant notre écran ce soir pour voir se réaliser un exploit : le record du monde de chute libre avec franchissement du mur du son.

Tout d'abord, nos félicitations à l'autrichien Félix Baumgartner pour cet impressionnant record. Moi qui aie déjà le vertige à quelques mètres du sol.

Nous avons suivi cet événement sur une chaîne de la TNT que je ne nommerai pas (de toute façon, vous la verrez sur la photo!). A un moment, je me suis rendue compte à quel point l'image qui nous était présentée était polluée. Apparemment, ils ne se souvenaient pas que trop d'infos tue l'info. Je vous laisse constater par vous-même.

021



Franchement, les deux barres d'infos en-bas de l'écran étaient-elles vraiment nécessair ? D'autant qu'elles disent quand même un peu la même chose. Alors oui, il faut s'identifier, afin que le public sache bien sur quelle chaîne il se trouve. Certes, nous sommes en pleine action caritative, il faut donc en faire le rappel à l'écran. La chaîne se doit également de préciser qu'il s'agit d'un direct. Si on rajoute à cela, le fond d'écran spatial, les deux images pour suivre l'action et les autres infos concernant les conditions extérieures qui nous sont données, c'est bien surchargé. Tellement qu'en fait, on ne voit pas toutes les infos et que notre œil ne sait plus où regarder tant il y a de choses à voir.

C'est un problème que l'on rencontre de plus en plus souvent sur les chaînes mais là, je trouvais que c'était le pompon !