Grâce à mes deux charmants petits bonheurs, je me suis éloignée des écrans.

Et oui, je regarde moins la télévision, n'allume quasiment plus mon ordinateur à la maison, ne consulte qu'occasionnellement mon téléphone portable. Je n'ai quasiment jamais touché à la tablette (elle ne m'aime pas ou l'inverse, je ne sais plus trop).

Bien sûr, je pourrais vous dire que c'est pour leur bien-être, pour leur montrer autant que pour leur apprendre que l'on peut vivre au quotidien sans être scotché à un écran. Je pourrais vous faire une belle tirade sur la beauté du monde que je leur offre avec une promenade plutôt qu'à travers la télévision. Je pourrais jouer les donneuses de leçon en vous disant les bienfaits des jeux à l'ancienne, avec des cartes, plutôt que sur un ordinateur ou une console.

Je pourrais vous dire tout ça. Cependant, la vérité est toute autre et bien plus sombre (pour moi). Je n'allume quasiment plus la télévision parce qu'ils ne peuvent voir que des dessins animés et qu'il n'y en a pas tout le temps sur nos chaînes, parce que mon fils en est souvent privé pour cause de bêtise et ma fille est trop jeune. Et quand ils sont couchés ou à l'école, je dois faire la cuisine, le ménage, une lessive, faire des courses (rayer la mention inutile, soit aucune) et donc, je n'ai pas le temps.

Je n'allume quasiment plus mon ordinateur pour les mêmes raisons que la télévision, pas le temps ! Le téléphone, un peu plus, c'est encore mon seul et dernier lien avec le monde extérieur. J'y consulte mes mails entre un biberon et une conduite à l'école et je l'utilise pour écouter de la musique avec les enfants.

Bref, mes enfants m'ont libéré (de force) de l'attraction des nouvelles technologies !