jeudi 15 juin 2017

Faut que j'vous dise, je mène une vie dangereuse

Ce midi, j'ai risqué ma vie. Ce midi, j'ai joué les « trompe-la-mort ». Ce midi, j'ai mangé un cabillaud plein d'arêtes.   Je sais, je suis complètement dingue. Moi, une femme, une épouse, une mère, une amie qui s'amuse ainsi à mettre ses jours en danger. Mais qu'est-ce qui me passe par la tête ?! Par la tête, je ne sais pas mais par le ventre, j'ai mon idée. Il est des moments dans la vie où nous ne pensons plus avec notre tête. Où l'esprit, la raison et l'intelligence ne font plus loi quand la faim et la... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 6 juin 2017

Faut que j'vous dise, j'ai un adhérent invisible

La porte d'entrée claque. C'est la deuxième fois. Je suppose qu'il est reparti. Pourtant, la porte bouge, s'entrouvre. On dirait qu'il hésite. Peut-être a-t-il oublié quelque chose ? Il... ou elle ? Dans le fond, je ne sais rien de cet usager. Je le nomme « il » mais peut-être est-ce « elle ». Pas de trace visible ou olfactive. L'usager invisible ne laisse rien deviner ou presque de son passage, de sa présence. Je l'imagine le pas glissant, comme muni de patins. Il ne fait pas de bruit sur notre... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 16:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 7 mai 2017

Faut que j'vous dise, avant que tout change

Tout dans cette journée, dans cette semaine écoulée, me donnait des impressions de dernières avant que tout change. Dernier réveil dans une sorte d'insouciance où règne encore une certaine liberté. Où je ne me sente pas encore oppressée par ce lendemain. De toute façon, quelque soit l'issue de la journée, il y aura des insatisfaits, des mécontents, des contestataires, des manifestations, des protestations. Je m'inquiète des bouleversements qui peuvent s'annoncer. Vais-je vraiment devoir montrer mes papiers lorsque je passerai la... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 27 mars 2017

Faut que j'vous dise, ma vie de femme commence à 21h (mais je m'endors vers 21h45 !)

Aujourd'hui, comme nombre de lundis, en est encore un bon exemple. Levée par le doux son des enfants réveillés, ma folle journée de maman commence. Je tente de gérer quelques obligations de femme/mère/épouse/propriétaire/amie (aucune mention n'est à barrer) avec ma plus jeune progéniture. La coopération n'est pas son fort et je dois parfois ruser pour qu'elle daigne ne pas trop me faire chier m'embêter avec son petit caractère. Après un bon repas (enfin un truc vite fait bien fait pour moi en général), je la mets au lit dans... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 21:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 18 février 2017

Faut que j'vous dise, je me sentais inspirée

A la lune   Toutes ces images A jamais secouées. Tous ces mirages En moi ont débordé. Plus jamais sage A la lune montée. Juste un passage De l'autre côté.   En ces nuits Où je suis transformée, Hurlements et cris Que je vais pousser. Bien étrange vie Que celle qu'on m'a donné Où l'on me fuit Pour n'être pas dévoré.   Griffes et crocs Prêts à servir. Vous êtes tous égaux Quand il vous faudra périr. Qu'importe vos mots Pour espérer survivre. Même prier le Très-Haut Ne peut aujourd'hui me... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 14 octobre 2016

Faut que j'vous dise, ça sent la fin.

Il faut que j'vous dise, Notre frigo agonise. Depuis deux jours déjà, Il ne produit plus de froid.   Nous ne savons plus que faire Pour que de nouveau, il réfrigère. Nous avons tenté de le régler Mais il se refuse à être plus frais.   Nos yaourts, nos gamelles, les jus de fruits, la Vittel, Restent désormais tièdes. Mais vers qui nous tourner pour avoir de l'aide ?!   Heureusement, l'été est loin Et l'hiver vient. Car maintenant il ne réfrigère plus, Et Guillaume ne pourrait y rafraîchir son cul. ... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 30 juillet 2016

Faut que j'vous dise, c'est une histoire impossible *

Notre amour est à sens unique. Pourtant, sans lui, je n'existerai probablement plus. Il représente tellement pour moi. Il est source de joie, d'émerveillement, d'évasion, d'amusement aussi. Il peut être passion, humour tout autant que tristesse. La concurrence est rude, tant de personnes l'aiment. Et lui ?! Il se laisse faire ! Il se donne ! Il peut si facilement changer de partenaire. Oh, moi aussi je pourrais dans le fond. Mais mes rapports aux autres sont différents. Lui, on l'observe, on le jauge, on l'admire. On... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 30 juillet 2016

Faut que j'vous dise, c'est brûlant !

Notre amour est à sens unique. Pourtant, sans lui, je n'existerai probablement plus. Il représente tellement pour moi. Il est source de joie, d'émerveillement, d'évasion, d'amusement aussi. Il peut être passion, humour tout autant que tristesse. La concurrence est rude, tant de personnes l'aiment. Et lui ?! Il se laisse faire ! Il se donne ! Il peut si facilement changer de partenaire. Oh, moi aussi je pourrais dans le fond. Mais mes rapports aux autres sont différents. Lui, on l'observe, on le jauge, on l'admire. On... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 juillet 2016

Faut que j'vous dise, les pubs radio me font sourire

Passant du temps sur la route, j'écoute beaucoup la radio. Et en ce moment, il a quelques publicités qui me font bien rire (jaune parfois).   D'abord, je m'amuse à chaque fois que j'entends cette pub qui veut faire vendre par la peur. Elle tient ce discours, chiffre à l'appui : « Savez-vous que 80% des cambrioleurs passent par la porte d'entrée ? ». Je ne peux m'empêcher de penser : « La solution ? N'ayez plus de porte d'entrée ! ». Oui, je sais, c'est con.   Ensuite, je me... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 7 juin 2016

Faut que j'vous dise, c'est l'histoire d'une rencontre

L'encre et la mine   « Bonjour. Je vous prie de m'excuser, pourriez-vous avoir la sympathie de vous décaler légèrement ? - Ça va pas être facile, on est bien serré. - Certes mais je me sens quelque peu étriqué. - Vous êtes nouveau non ? Parce que c'est toujours comme ça ici. On est les uns sur les autres. - Diantre ! Et vous restez toujours bloqués ainsi ? - Oh non ! Il y a souvent du mouvement. On est un peu ballotté et parfois, l'un de nous sort ou même plusieurs d'un coup. Au fait, on... [Lire la suite]
Posté par Tytania à 14:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]