Les enfants grandissent trop vite et l'on reste sans voix face à leur incroyable évolution. Leur progrès sont impressionnants et on ne peut qu'admirer ces petites créatures capable en moins de 2 ans de comprendre ce qu'on leur dit, de dire des mots, de ramper/faire du 4 pattes/avancer sur les fesses, de marcher, de nous faire des sourires, de passer du lait maternel/biberon aux diverses purées et aimer ça, de faire des bêtises, de tester notre autorité... Bref, tant de choses en finalement si peu de temps. Et ils grandissent pour mieux nous saisir pour demander de l'aide ou un câlin. Et chaque fois, cette émotion devant leurs petits vêtements dans lesquels ils sont désormais tout étriqués avec les manches qui leur arrivent aux coudes. Alors, en parents responsables, nous allons « magaziner » afin de les vêtir à leur taille.

Un challenge inattendu

Et il y a là défi à relever car la tâche n'est pas si aisée qu'il y paraît (surtout pour les papas qui n'y connaissent déjà rien pour eux-même). Dans sa première année, il y a des tailles tous les 3 mois, si ce n'est plus. Ainsi, nous avons d'abord les prématurés, puis les tailles naissance et on passe à la taille 1 mois pour poursuivre avec 3 mois, 6 mois, 9 mois et 12 mois. Bien sûr, comme bon nombre de bébé, le mien avait toujours un peu d'avance sur la taille prévue. Aussi, arrivé à 1 an, le 12 mois lui collait bien au corps. Le problème est que la taille suivante nous envoie 6 mois plus tard. Notre petite crapule est donc contrainte de se retrouver dans un véritable désarroi vestimentaire où le 12 mois est trop court et le 18 mois trop grand. Et oui, car notre petit bonhomme est entre 74 et 81 cm, quasiment pile au milieu. C'est que ça fait beaucoup de centimètres à prendre en 6 mois. Il est vrai qu'il y a 6 cm entre le 1 et 3 mois et même 7cm entre le 3 et le 6 mois. Mais c'est qu'ils n'en sont plus à leur croissance fulgurante des débuts.

Alors tant pis, puisqu'il n'existe pas de demi-taille, je vais me résoudre à faire porter des T-shirts près du corps et des pulls qui lui arrivent tout juste à la taille à mon adorable petit loulou, qui le sera tout autant dans ses pantalons aux ourlets gigantesques et les pulls aux manches qui dépassent d'une main. Mais qu'importe, il reste le plus mignon !

013