Je me devais de partager avec vous, ce grand moment de littérature.

Une collègue m'a gentiment parlé d'un livre, après m'avoir entendu me lamenter sur mes nuits trop courtes pour cause d'enfant hurlant à plein poumons. Sous la forme innocente d'un livre jeunesse, se cache un texte pour tous les parents en manque de sommeil. A dire vrai, il n'est pas réellement destiné à nos chères têtes blondes, brunes et rousses. Le vocabulaire, dès le titre, n'est pas tout à fait adapté à leurs délicates oreilles. J'ai longuement hésité à lui lire. Le destin aura décidé pour moi et après une nouvelle nuit difficile qui a rallongé mes cernes, j'ai cédé.

Hier soir, j'ai lu à mon fils Dors et fais pas chier.

dors et fais pas chier

Une part de moi a honte. Honte de lui avoir fait entendre ses paroles brutales (mais sincères), honte d'avoir dit ses mots (que nous pensons très fort son père et moi quand il hurle à 1h du matin sans raison), honte d'y avoir mis le ton (car je suis une professionnelle en plus d'être une mère !). Malgré tout, je vous le recommande car passé ce sentiment de honte, la lecture de cet ouvrage est un véritable exutoire. Je me suis sentie mieux, même souriante une fois le livre refermé. Et même ses pleurs quand nous avons quitté sa chambre n'ont rien changé à ce nouveau sentiment de plénitude que je ressentais.

Parents, libérez-vous et osez la lecture de Dors et fais pas chier !